Former les citoyens et les professionnels de demain !

Trois questions à Stéphane Proust, Directeur du numérique pour l’Éducation et les Solidarités de Seine-et-Yvelines Numérique

Former les citoyens et les professionnels de demain

UMY : Quels sont les enjeux du numérique aujourd’hui ?

Stéphane Proust : « Il y a là un enjeu de citoyenneté, dont on entend régulièrement parler sous l’angle de la fracture numérique sans que celle-ci soit d’ailleurs toujours bien définie. Cette fracture est le plus souvent abordée en termes de matériel et de connectivité mais ce souci légitime ne doit pas occulter les besoins en formation et apprentissages. En effet, s’il convient de garantir l’accès à la technologie pour un maximum de personnes, il importe également de donner à ces personnes la possibilité de maitriser ces moyens de communication très puissants, d’exercer à leur endroit leur esprit critique et leur vigilance. L’Education aux médias et à l’information est un pan majeur de l’acquisition d’une culture numérique pour tout citoyen, et donc pour tout enfant en âge d’être scolarisé. Un mauvais paramétrage et un usage mal maitrisé des réseaux sociaux peuvent par exemple réserver de fortes mauvaises surprises à leurs utilisateurs. Une société qui ambitionne de faciliter l’accès aux technologies numériques ne peut faire l’économie d’une réflexion sur l’acquisition par ses citoyens d’une véritable culture numérique ».

Beaucoup des métiers de demain n’existent pas encore

UMY : Pourquoi faire entrer le numérique à l’école ?

Stéphane Proust : « L’Éducation Nationale a pour tâche de former des citoyens dotés d’un esprit critique, aptes à évoluer et agir dans un écosystème numérique et à s’exprimer en toute sécurité sur internet. En outre, il faut bien réaliser que, conformément à ce que laissent entrevoir quantité d’études sur le sujet, le numérique impacte et va impacter à tel point nos sociétés que la majorité des métiers de demain n’existent pas encore ! C’est pourquoi s’affirme la nécessité de développer chez les élèves des compétences transversales, celles que l’on qualifie parfois de compétences du XXIe siècle : créativité, esprit critique, collaboration, résolution de problèmes … Toutes choses que l’on peut travailler dès l’école.

Enseigner via le numérique et enseigner le numérique

Eu égard à cette révolution numérique en cours, les attendus de l’Éducation Nationale ont évolué et plus aucun programme scolaire ne néglige les outils et ressources numériques dans l’apprentissage des disciplines traditionnelles (Mathématique, Français, Sciences de la Vie et de la Terre…) ni non plus l’apprentissage des savoir-faire et techniques liés au numérique comme apprendre à coder avec des algorithmes simples pour, par exemple, déplacer un robot d’un point A à un point B en évitant des obstacles.Charge aux Collectivités de fournir à l’École (école, collège et lycée) les moyens, outils et ressources, d’enseigner le numérique et d’enseigner via le numérique. En complément de ces moyens, nous favorisons et animons des concours et challenges divers dont les collèges et pourquoi pas les écoles peuvent s’emparer (concours de robotique, réflexion autour de l’aménagement des espaces du collège, inclusion des élèves allophones, …). Ils ont tous vocation à stimuler la créativité et l’envie d’apprendre, et impliquent la participation, en mode projet, d’enseignants de plusieurs disciplines. »

La commune ne peut pas se tromper

UMY : Qu’est-ce que Seine-et-Yvelines Numérique peut apporter aux maires responsables des écoles de leurs communes ?

Stéphane Proust : « D’une part, nous avons capitalisé sur l’expérience que nous avons acquise dans le déploiement de solutions numériques dans les 116 collèges des Yvelines. D’autre part, l’ensemble des solutions que nous faisons figurer dans notre catalogue d’équipements et de services à destination du premier et du second degré ont été travaillées en partenariat étroit avec l’Éducation nationale. Ainsi, une commune faisant l’acquisition d’une de nos solutions ne peut pas se tromper ; cette acquisition sera conforme aux attentes de l’Éducation Nationale et des enseignants. En mutualisant nos expertises et nos expériences auprès du bloc communal, nous facilitons le travail des maires en leur garantissant la qualité de notre offre de services. »

Vous souhaitez participer ?

Au Rendez-Vous des Collectivités de l’Ouest Parisien